22 Avril 2019

Petite balade au dessus de Muro de Alcoy en fin d’après-midi.

On dirait pas mais le temps s’améliore — au moins il ne pleuvait pas.

Votre esprit est comme un réservoir…

Votre esprit est comme un réservoir…

Votre esprit est comme un réservoir.

Il se remplit petit à petit des pensées que vous lui fournissez, jusqu’à déborder.

Lorsqu’il déborde, vous vous sentez perdu. Comme si tout allait trop vite, comme si vous ne contrôliez plus votre vie.

Pour que votre esprit soit toujours calme et serein, pour que vous ressentiez vous aussi ces sentiments, vous devez régulièrement vider votre esprit — comme si vous vidangiez ce réservoir.

La façon la plus efficace de le faire est de prendre un stylo, quelques feuilles de papier et d’écrire à la main tout ce qui vous passe par la tête jusqu’à avoir rempli deux feuilles.

(Julia Cameron dans son livre « The artist’s way » — traduit en français : Libérez votre créativité — décrit une pratique très similaire : les « Morning Pages »).

Il n’y a pas de mauvaise façon de le faire.

Le but de cette pratique n’est pas de créer quelque chose d’artistique ou d’intelligent.

Inscrivez simplement tout ce qui vous passe par la tête, comme si vous vidiez votre cerveau.

Si c’est décousu, que ça part dans tous les sens, qu’il n’y a aucune logique, ce n’est pas un problème.

Rien n’est trop stupide, trop inutile ou trop bizarre pour être écrit.

Personne n’est autorisé à relire ce que vous écrivez. A part vous si vous le souhaitez — mais attendez quelques semaines avant de le faire. N’ayez donc pas peur de paraitre ridicule.

Si vous avez du mal à vous libérer, jetez vos feuilles après les avoir écrites.

Si vous n’avez rien à écrire, répétez « Je n’ai rien à écrire » jusqu’à remplir vos trois pages — vous en aurez mare avant et trouverez autre chose à écrire, ne vous en faites pas.

Vous devez suivre ce rituel au moins une fois par jour.

Deux fois est à mon avis le meilleur compromis.

Plus régulièrement si vous en ressentez le besoin.

Mais vider votre cerveau n’est pas suffisant.

Si le réservoir est vide, il se remplira à nouveau des mêmes pensées que vous venez d’éliminer.

Une fois vide, vous devez remplir votre cerveau de pensées créatives et positives.

Comment ?

En choisissant avec soin les activités que vous ferez juste après avoir vidé votre cerveau.

Personnellement, j’utilise cette méthode à deux moments de la journée :

1/ Le soir, juste avant de me coucher.

Souvent dans mon lit, je commence par me vider le cerveau en écrivant deux pages avec tout ce qui me passe par la tête.

Immédiatement après, je prends mon Journal Idéal, et je choisis la tache la plus importante que je devrais accomplir le lendemain matin.

Je fais en sorte que cette tâche soit à la fois créative, passionnante et me fasse avancer aussi rapidement que possible vers mon objectif du moment — vous comprendrez dans quelques lignes pourquoi c’est important.

Ensuite, je choisis 4 à 5 tâches secondaires — pas plus de 5 taches — que j’essayerai d’accomplir dans la journée.

Une fois ceci fait, j’ouvre un livre et je lis pendant quelques minutes avant de me coucher.

Cette pratique me permet de me vider l’esprit avant de dormir — ce qui me permet de m’endormir plus facilement — puis de le reremplir avec des pensées motivantes et créatives — le projet sur lequel je travaille en ce moment.

La lecture est optionnelle mais elle va dans le même sens : remplir mon cerveau d’idées créatives et motivantes.

2/ Le matin, juste avant de commencer à travailler.

Lorsque je m’installe à mon bureau, je commence par me vider le cerveau en écrivant deux pages avec tout ce qui me passe par la tête.

Une fois ceci fait, j’attaque ma journée de travail avec une tâche créative, passionnante et qui me permet d’avancer vers mon objectif du moment — vous savez, celle à laquelle j’ai réfléchi la veille au soir.

Cette tâche me motive, elle me lance sur une bonne dynamique que je garderai ensuite toute la journée.

Si je commence ma journée par remplir un tableau Excel — tâche dont j’ai horreur et que j’évite autant que possible — je me mets dans de mauvaises conditions pour le reste de la journée.

Me vider le cerveau puis travailler sur une tache créative, qui concerne mon objectif du moment, me permet de remplir mon cerveau de pensées positives.

Si vous suivez ce rituel avec assiduité, vous profiterez en permanence d’un esprit calme et serein.

Vider votre cerveau est important.

Le remplir de pensées positives et créatives l’est encore plus.

Comme l’explique Norman Vincent Peale, une fois ceci fait, lorsque vos peurs, vos soucis et toutes les pensées négatives qui avaient l’habitude de vous hanter reviendront à la charge, elles trouveront sur la porte de votre cerveau un écriteau qui indique « occupé ».

Then, when the old fears, hates, and worries that have haunted you for so long try to edge back in, they will in effect find a sign on the door of your mind reading ‘occupied’. — Norman Vincent Peale

Respirez

Respirez

Quand vous vous sentez stressé,

Quand tout semble aller trop vite,

Quand vous avez peur,

Quand vous êtes surexcité :

Relâchez les muscles de vos mâchoires et de vos joues,

Détendez les muscles du front et du contour des yeux,

Placez votre langue sur le plancher buccal,

Détendez vos épaules,

Relâchez votre ventre,

Une fois détendu :

Inspirez lentement et profondément,

Expirez de la même manière,

Enchainez les inspirations et les expirations de manière fluide et sans vous interrompre.

21 Avril 2019

Toujours du brouillard, toujours de la pluie…

La balade était courte, mais ça n’a pas empêché les cloches de passer.

La première chose à faire le matin au réveil

La première chose à faire le matin au réveil

La première chose à faire le matin en vous réveillant est de boire un grand verre d’eau à température ambiante.

L’eau représente 60% de la masse corporelle d’un adulte.

Notre cerveau est constitué de 73% d’eau.

Notre corps a besoin d’être correctement hydraté pour fonctionner de manière optimale.

Pendant la nuit, vous restez 7 ou 8 heures sans rien boire.

Même si au réveil vous n’avez pas la sensation de soif, votre corps est déshydraté.

Boire un grand verre d’eau vous permet de vous réhydrater rapidement.

Beaucoup de personnes attaquent leur journée avec un café.

Le café contient de nombreux antioxydants, il vous aide à avoir plus d’énergie, c’est une bonne chose d’en boire.

Mais, contrairement à ce qu’on pourrait penser, le café déshydrate notre corps.

Il est donc important, même si vous buvez du café, de commencer par un grand verre d’eau.

Lorsque vous vous sentez fatigué, que vous manquez d’énergie, c’est souvent que vous êtes déshydraté.

Boire un grand verre d’eau vous réveillera.

Quelques minutes après l’avoir terminé, vous vous sentirez plein d’énergie, prêt à attaquer votre journée.

Enfin, quand vous dormez, votre système immunitaire lui continue à travailler.

La nuit, votre corps récupère. Il se répare.

Boire de l’eau au réveil aide votre corps à éliminer les toxines sécrétées pendant la nuit.

Je suis sportif

Je suis sportif

Etre sportif est une décision que vous prenez.

Si vous vous dites que vous n’aimez pas le sport, que c’est difficile, que vous n’êtes pas sportif, vous ne ferez jamais de sport.

Si à partir de maintenant vous vous dites que vous êtes sportif, vous l’êtes.

Devenir sportif est simplement un changement d’attitude.

Quand vous êtes sportif, les escaliers deviennent une opportunité de faire du cardio — montez-les aussi vite que possible — et porter les courses vous permet de vous muscler — portez autant de sacs que possible en un voyage.

Tout effort devient une opportunité de vous entrainer.

Ce simple changement d’attitude aura un impact significatif sur votre vie, votre santé et votre énergie.

Ne croyez pas que pour être sportif vous ayez besoin d’un abonnement dans une salle de sport, de nouveaux équipements ou de plus de temps.

La seule chose dont vous avez besoin, c’est de courage.

Le courage de prendre cette décision.

Le courage de vous dire : « Je suis sportif ».

Nutrition

Nutrition

Chaque type d’aliment a des effets spécifiques sur votre corps.

Pour être en bonne santé et avoir de l’énergie, vous devez manger de tout.

Un bon repère est de diviser votre assiette en 3 :

  • 1/3 de protéines (viande, poisson, oeuf),
  • 1/3 de légumes (de préférence verts) et
  • 1/3 de sucres lents (riz, pâtes, pommes de terres, haricots blancs, etc.).

Adopter un régime végétalien (ou Vegan) par exemple est une mauvaise idée et devra être accompagné de suppléments car certains nutriments (La vitamine B12 notamment) présents dans la viande sont indispensables au bon fonctionnement du corps humain.

Il existe de nombreux régimes à la mode et chacun a de bons arguments pour vous convaincre d’y adhérer.

Chacun de ces régimes a ses spécificités : sans gluten, paléo, faible en glucides, végétarien, etc.

Franchement, je ne sais pas lequel est le meilleur.

A mon avis, aucun — sauf en marketing, de ce côté là, ils sont tous bons.

Mais il y a une chose sur laquelle tous ces régimes s’accordent : vous devez éviter les éléments transformés.

S’il y a un régime que je vous conseille, c’est celui-ci : mangez de tout, mais préférez les aliments naturels, que vous pouvez trouver en l’état dans la nature.

Et préparez-les vous-même : moins ils passent de temps dans votre frigo, moins ils sont cuits, et plus ils sont riches en nutriments.

Si vous souhaitez réduire vos apports caloriques pour maigrir, la meilleure façon de procéder est de limiter le sucre.

Le sucre est une importante source de calories et n’apporte pas grand chose à l’organisme d’un point de vue nutritionnel.

Si vous n’en mangez plus, le sucre ne vous manquera pas.

Ce n’est par contre pas le cas des lipides, c’est à dire les graisses, qui elles sont utilisées notamment par votre cerveau.

Même si les lipides représentent une source importante de calories, ne faites pas l’erreur de les supprimer de votre alimentation.

Vous en avez besoin, surtout si vous faites travailler votre cerveau, comme tout bon créatif.

Mieux vaut manger gras — des poissons gras, de l’huile d’olive, des noix, etc. — que sucré — sucre blanc, pâtisseries, biscuits, etc.

Les fruits peuvent être consommés — ils contiennent des nutriments intéressants — mais à faible dose — ils contiennent tout de même du sucre.

Mangez plus de légumes que de fruits.

Ne comptez pas sur votre volonté

Vous voulez manger correctement, peut-être même perdre du poids ?

Ne comptez pas sur votre volonté pour y arriver.

Aujourd’hui, alors que vous êtes motivé, c’est facile de vous dire que votre volonté vous permettra de tenir.

Mais lorsque vous serez fatigué, que vous rentrerez d’une journée difficile, ça le sera moins.

Mon conseil : ne surestimez pas votre volonté.

Nous avons tous une volonté limitée.

Tenir pendant quelques minutes, ce n’est pas un problème. Mais tenir 24h/24 tout au long de la semaine, c’est très, très compliqué.

Si vous voulez manger sainement, utilisez votre volonté seulement pendant la durée de vos courses hebdomadaires.

N’achetez que des produits frais, non transformés et sains.

Vous n’avez qu’une heure à tenir. Une heure pendant laquelle être fort et ne pas craquer.

Le reste de la semaine, s’il n’y a que de bons aliments chez vous, vous n’avez plus à compter sur votre volonté pour manger correctement.

Vous ne pouvez pas faire autrement.

Modifiez votre environnement

Si vous avez un saladier rempli de sucreries sur la table de la cuisine, qu’allez-vous grignoter dès que vous aurez un petit creux ?

Des sucreries bien entendu.

En modifiant votre environnement, il vous sera plus facile de prendre de bonnes habitudes alimentaires.

Faites en sorte que les meilleurs aliments soient en vue et à portée de main : remplacez les sucreries sur la table par des pommes.

Dans les placards, mettez au premier rang les produits sains et, si vous en avez, placez les produits moins diététiques dans les endroits les plus difficiles d’accès.

Ces simples changements dans votre environnement auront un impact énorme sur votre alimentation.

Et toujours sans avoir recours à votre volonté.

Ne soyez pas extrémiste

Une fois que vous aurez instauré de bonnes habitudes nutritionnelles à la maison, ne soyez pas extrémistes.

Si vous sortez au restaurant avec des amis, si vous allez manger chez vos parents : faites vous plaisir.

Mangez tout ce que vous voulez, ne vous privez pas et ne culpabilisez pas.

Vous mangez sainement à la maison alors, de temps en temps, si vous faites un écart, ça n’a aucune importance.

19 Avril 2019

19 Avril 2019

C’est pas un temps à sortir avec un appareil photo.

Pluie toute la journée, pas un chat dans les rues — ce qui est rare pour l’Espagne.

Share via